Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Saint-Valentin : quand l’amour nous rend aussi ivre que l’alcool !

Pour notre cerveau, tomber amoureux, c’est comme être un peu pompette.

Saint-Valentin : quand l’amour nous rend aussi ivre que l’alcool.

Une étude de Neurosciences and Biobehavioral Reviews montre que l’ocytocine, l’hormone de l’amour et du lien social envoie les mêmes signaux positifs et négatifs au cerveau que l’alcool. Donc si vous avez des papillons dans le ventre, que vous souriez niaisement et que vous êtes euphoriques, vous êtes peut-être amoureux…ou complètement bourré ! 

profil image

Et les deux ensemble c'est possible?

profil image

;)

profil image

Attention Blandine, quand on tombe amoureux il y a aussi une baisse de la sérotonine . Cette hormone, de formule brute : C10H12N2O et de masse molaire : 176,2151 ± 0,0095 g.mol−1 nous permet d'avoir un esprit critique, donc, quand elle n’est pas active, nous ne faisons plus attention aux défauts du partenaire et cela peut durer plusieurs jours ou plusieurs mois. C’est pour cela que quand deux personnes se rencontrent et pensent s’aimer à la folie, car il y a très peu de sérotonine, au bout de quelques mois, se demandent pourquoi elles sont en couple.