Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Ne pas perdre patience devant son chien !

Ne pas perdre patience devant son chien !

J'AIME PAS LES SCIENCES

Cette semaine, printemps oblige, je vais enfin pouvoir balader mon chien sans me prendre la flotte en pleine face ! Et vas-y qu'il tire la laisse, aboie après ses congénères et n’écoute rien. Un coup de laisse en arrière et quelques éclats de voix. Aaaah ça détend finalement après une journée de merde. Sauf que...

Et bien non, Sciences et Avenir a décidé de nous donner quelques conseils... Il paraît que c’est contre productif : « il ne faudrait pas confondre obéissance du chien avec domination du propriétaire ». Oui ils se la jouent psy pour animaux...
Le chien est quand même un vieux pervers : tu l’engueules, il fait semblant de comprendre, les oreilles baissées, et le revoilà qui fait la même connerie devant toi en remuant la queue…

Sciences et Avenir tente encore l’explication version psy : « Ce que nous prenons souvent pour de la provocation voire de la récidive de la part de notre ami canin, c'est en réalité que notre ordre n'est pas clair et notre chien, perdu, ne sait plus ce qu'il doit faire. Par exemple, quand on le gronde parce qu'il a fait ses besoins dans l'appartement, le chien comprend "Je ne dois pas uriner devant mon maître" et agira dès que vous avez le dos tourné !  Si cela dépasse les petites bêtises occasionnelles, il s'agit de comprendre la raison qui pousse notre chien à désobéir ».
Bref, faut avoir un bac+5 en psycho animale avant de promener le gentil toutou à sa mémère. Moi, j'vous dit, un poisson rouge, c'est bien moins emmerdant.

Il paraît, en fait, qu’en bon animal de meute, il teste notre résistance pour tenter de prendre le dessus et de nous diriger. Ah petit malin. Viens essayer d’ouvrir le frigo et de démouler ta pâté.

 

Photo credit: Little Bean via photopin (license)