Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Eclipse et équinoxe : « Tous les phénomènes sont réunis pour la marée du siècle »

Samedi 21 mars 2015, nous avons vécu une très grande marée appelée « marée du siècle ». D’un coefficient de 119 sur une échelle de 120, elle est très rare.
Si ce grand coefficient arrive au moment où la Lune va jouer avec le Soleil en l’éclipsant ce n’est pas un hasard.
Nathalie Brouillet, astronome au Laboratoire d'Astrophysique de Bordeaux, nous fait voyager autour de la Terre, du Soleil et de la Lune pour comprendre comment les astres influent sur les océans

 

Quelle est le rôle de la Lune sur les marées ?

La marée est le résultat de l’attraction de la Lune et du Soleil sur les mers et les océans. La force qui va être en jeu est celle qui régit tout l’univers : la force de gravité. La Terre et la Lune s’attirent mutuellement et le point sur la Terre qui est le plus proche de la Lune va être plus attiré que le point opposé. Cette différence d’attraction va entraîner une déformation de la surface des océans.
Ce phénomène se produit aussi avec le Soleil mais, étant plus éloigné que la Lune, son impact est un peu plus faible.

 


Pourquoi ces phénomènes sont plus importants pendant les équinoxes ?

Là, c’est le Soleil qui entre en jeu. La Terre tourne autour du Soleil en un an mais du fait de l’inclinaison de l'axe de la Terre (la Terre est inclinée d’un angle d’environ 23°) elle n’est pas éclairée de la même façon par le Soleil.
L’été, au moment du solstice, le Soleil étant à la verticale de l’hémisphère nord, il va plus nous éclairer que l’hémisphère sud et inversement pour le solstice d’hiver.
Entre ces deux périodes, il y a les équinoxes : le moment où le Soleil va passer dans le plan de l’équateur terrestre. Comme il passe dans ce plan, son influence gravitationnelle sur les marées est plus fort.

 

Ce vendredi il y a une éclipse de soleil avant la « une marée du siècle ». Est-ce les deux sont liés ?

Absolument, car comme on l’a vu, le phénomène de marée est liée à l’influence gravitationnelle de la Lune sur la Terre. Et il y aura différents phénomènes qui vont expliquer l’ampleur des marées.
Au delà de l’effet de Lune et du Soleil, la position relative des trois astres sera importante. S’ils sont alignés, ce qui est le cas au moment de la pleine Lune ou de la nouvelle Lune, leur attraction va être renforcée. A l’inverse, s’ils sont perpendiculaires, leur force sera amoindrie.
Mais il n’y a pas une éclipse de Soleil à chaque nouvelle Lune. En effet, la Lune ne tournant pas autour de la Terre dans le même plan qu'elle, elle passe régulièrement au-dessus et au-dessous de ce plan Terre-Soleil. Quand elle est dans le même plan, c’est là que peut se produire une éclipse.
Par définition, les astres sont alors parfaitement alignés lors d’une éclipse : la force exercée sur les océans est beaucoup plus importante.

 


Pourquoi la « marée du siècle » a lieu à période très régulière ?

Ce 21 mars 2015, tous les phénomènes sont réunis : il y a un alignement parfait (l’éclipse) et l’équinoxe voit le Soleil dans le plan de l’équateur. L’attraction est déjà très forte mais surtout un dernier phénomène va jouer : la distance.
La distance Terre-Soleil varie car la Terre fait une ellipse autour du Soleil. Or, la Terre étant plus proche du Soleil en janvier, les marées sont plus fortes autour de l’équinoxe de printemps que pour celle d’automne. La Lune a elle aussi une orbite elliptique : elle se rapproche donc de la Terre à certaines périodes.
Ce samedi on assistera à la conjugaison de tous ces phénomènes qui se produisent tous les 18 ans.

 

Alexandre Marsat

Voir son profil