Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Qui a inventé le ski ?

 la gravure où l'on voit des militaires et chasseurs à skis, dans Histoire et description des peuples du Nord de Olaus Magnus (1555).

FLÂNEUR DES SCIENCES

Dès son invention, le ski a eu pour premier usage de se déplacer. Un usage unique pendant au moins quatre millénaires, rendu possible par sa faculté de glisse et de vitesse. Deux atouts que l’on connaît bien aujourd’hui mais qui n’ont pas la même fonction qu’au moment où le ski était principalement un moyen de locomotion, et ce, jusqu’au XIXe siècle.

Certains chercheurs font remonter la pratique du ski à 8 000 ans avant notre ère dans la région du massif de l’Altaï, située aux confins de la Russie, de la Chine et de la Mongolie. Mais plusieurs pays se disputent la paternité du ski à coups de découvertes d’art rupestre ou de planches sorties des marais et des tourbières.Grâce aux pétroglyphes visibles en Scandinavie, plus exactement sur l’île norvégienne de Rodoy, on est en mesure d’affirmer que les skis ont au moins 4 500 ans. Sur l’une de ces gravures figure une personne sur deux planches longues comme deux fois sa hauteur et déjà dotée d’un bâton. Au musée du ski d’Umea, en Suède, on peut même admirer le « ski de Hoting », lui aussi âgé de 4 500 ans.

De la chasse à la guerre

Si la date et le lieu de l’invention du ski ne sont pas encore connus avec certitude, un point est sûr : le ski est né pour la pratique de la chasse. Il permettait d’aller aussi vite que la proie et de s’approcher d’elle sans bruit. Un avantage incontestable par rapport à toute autre chaussure ou raquette sur ces territoires enneigés. Il était également agrémenté de fourrure dans le sens de la glisse, car les poils permettaient de limiter le recul en montée et ainsi d’explorer des dizaines de kilomètres dans la journée.

Si la pratique de la chasse à skis perdura pendant des millénaires, ils deviendront aussi par la suite utiles pour les déplacements militaires. À partir du XIVe siècle en Scandinavie, les troupes royales en font leur allié.

Comme pour la chasse, il permet de couvrir de longues distances, d’envoyer des éclaireurs en avant, ou de s’approcher de l’ennemi avec autant de rapidité que de discrétion. À la fin du XVIIe siècle, des courses militaires sont même organisées en Norvège. Et, le siècle suivant, le menuisier norvégien Sondre Norheim crée le ski télémark pour briller aux compétitions devenues civiles. En raccourcissant les planches et en améliorant les fixations, il préfigure le ski que l’on connaît aujourd’hui. Donc, ce ski alpin utilisé de nos jours pour le sport et les loisirs a pour origine la créativité de nos ancêtres du néolithique, qui devaient faire appel à leur ingéniosité pour mieux chasser et survivre.

Chronique réalisée en collaboration avec le Mag de Sud Ouest.
http://www.sudouest.fr/lemag/

Gravure représentant des militaires et chasseurs à ski, dans «€Histoire et description des peuples du  Nord€», de Olaus Magnus (1555). REPRODUCTION DR

Alexandre Marsat

Voir son profil