Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Les hommes meurent plus débiles que les femmes ! C’est prouvé « scientifiquement »

Les hommes meurent plus débiles que les femmes ! C’est prouvé « scientifiquement »

J'AIME PAS LES SCIENCES

Les scientifiques ont bien fini l’année... Habitués des études loufoques avant Noël, la très sérieuse revue scientifique British medical journal a mis la barre haute ! Les chercheurs de l’université de Newscastle ont même inventé pour l’occasion un concept : le "MIT", pour "Male idiot theory". Ils s’en sont donnés à cœur joie en analysant des statistiques de mort débiles, pour savoir qui de l’homme ou de la femme est le plus idiot des deux...

En examinant, de près (si si, c’est eux qui le disent) les résultats des Darwin Awards depuis la création du prix en 1995, ils ont pu sortir leur théorie. Le Prix récompense depuis 20 ans les candidats qui « contribuent à améliorer le patrimoine génétique en s'en excluant ». En gros, celles et ceux qui sont morts (ou stérilisés, car l’idée est de ne plus pouvoir se reproduire…) d’une manière tellement idiote, qu’ils ont, à leurs yeux, sauvés l’espèce humaine de la débilité.
Une étude rapide à faire. Bref, ils ne se sont pas trop foulés à la veille des vacances, trop pressés de sauter sur la dinde.

Pour expliquer que l’homme est plus idiot que la femme, ils sortent quand même quelques chiffres : sur les 332 récompensés, 14 furent primés en couples (souvent dans des positions aussi incroyables que mortelles), 36 sont des femmes et 282 sont des hommes : soit 9 hommes sur 10.
Bon, dire que les hommes sont plus débiles que les femmes à partir d’une telle étude, il fallait oser. Pas sûr que les hommes -survivants- soient convaincus d’être plus idiots.
Même si on peut avoir des doutes quand on examine quelques lauréats. Comme ce Texan qui est mort renversé par une voiture en courant après une bouteille de bière, ou bien ce Polonais qui braconnait du poisson en électrisant un étang avant de tomber dedans. Ou bien ce client d’une stripteaseuse de Philipsburg dans les Caraïbes qui lui a retiré le soutien-gorge à paillettes avec les dents pour l’avaler avant de s’étouffer…

Ils ont tout de même tenté de pousser l'analyse de ces chiffres en expliquant que si plus d’hommes sont concernés par des morts débiles, c'est dû à leur vantardise et à « un sentiment d'invincibilité quand ils sont sous l’emprise de l’alcool »… Pas besoin de réaliser une étude scientifique pour le savoir.

Les scientifiques nous avaient habitués à des études plus fouillées comme celle du cerveau de la femme inférieure à l’homme. A vous de juger !

 

Photo credit: cortetripolicinematografica via photopin cc