Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Savoir si votre couple durera : reniflez ses dessous de bras !

Savoir si votre couple durera : reniflez ses dessous de bras !

J'AIME PAS LES SCIENCES

Forcément, faut que les scientifiques trouvent des explications à tout. Côté séduction, ils nous avaient déjà orienté vers quelques phéromones ou autres trucs du genre. Pas toujours compréhensibles au commun des mortels.

Cette semaine ils ont mis la barre haute en proclamant dans l'American journal of political science, que non seulement les couples s’attirent par les odeurs mais qu’en plus les orientations politiques se distinguent non pas par la parole, mais par le nez.

Jusqu’à aujourd’hui, on pensait tous séduire plus facilement quelqu’un qui partage nos idées, et que cela facilitait les relations durables. Après le coup des phéromones, les scientifiques ont brisé cette toute dernière petite place au hasard. Sans le savoir, c’est notre nez qui choisi pour nous nos futur(e)s partenaires.

Observant qu’on parle rarement de politique et encore moins de religion lors d’un premier rencard (c’est pas faux finalement), les scientifiques sont tombés direct dans le trash pour démontrer leurs thèses de biologistes.
Pour y parvenir, ils ont collé des compresses sous les bras d’une vingtaine de personnes pendant 24 heures. Avec, je cite : " interdiction de prendre une douche, de se parfumer, de passer la nuit avec une autre personne ou un animal..., de faire l’amour, de fumer, de boire, etc ".

Puis ils ont exposé 125 cobayes-renifleurs à ces odeurs. Ils ont été attirés par celles des personnes étant du même bord politique. Une des femmes a même demandé si elle pouvait récupérer le flacon d’odeur car « c’est le meilleur parfum qu’elle n’a jamais senti »… A l’inverse, les cobayes ont trouvé répugnantes les odeurs des personnes du bord politique opposé.  

Dans le duel nature ou culture… la nature a encore gagné.
De là à ne pas prendre de douche pour mon rencard de jeudi soir… faudrait pas laisser trop de place aux scientifiques.

 

Photo credit: photography.andreas via photopin cc