Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Tempête solaire VS smartphone

Tempête solaire VS smartphone

J'AIME PAS LES SCIENCES

On a eu à peine le temps de se réjouir de la sortie du dernier Iphone 6 que les scientifiques nous démoralisent. Observant une tempête solaire, ils ont prévu des perturbations à venir sur la Terre, amplifiées par la seconde tempête de jeudi dernier.

Craignant l’onde électromagnétique, les journalistes se sont engouffrés dans les prévisions les plus terribles. « Graves perturbations à prévoir » « Vitesse ahurissante de 1500 km/h par seconde », « violente tempête solaire en approche »… Et pourquoi pas la fin du monde aussi ?

Ah ben justement, histoire de nous zapper le moral, ils ont joué le coup des « chiffres à l’appui »… Il faut dire que les experts de la Nasa et de l’académie américaine des sciences ont su y mettre les formes. En juillet dernier, ils ont estimé qu’une puissante tempête solaire pourrait « renvoyer la civilisation contemporaine au XVIIIe siècle ». Et que si la tempête solaire de 1859 (la plus forte jamais observée) se reproduisait, la Terre subirait de graves dommages et l’économie perdrait 2000 milliards de dollars. Rien que ça.
En 1859, l’électricité et les communications étaient peu développées mais les télégraphes ont sauté. « Alors imaginez aujourd’hui… » Ben non.

Ultraviolets, particules propagées par la tempête, plasma ionisé, rayons X pourraient cramer les satellites et créer des orages magnétiques. Résultats : Georges Clooney devrait rejouer Gravity version trash, et toutes les communications (téléphone, TV, GPS, internet…) exploseraient aussi en plein vol.

Bref, on nous promettait un monde bloqué, embouteillé, des smartphone HS, une économie au bord du crash. Mais rien ! Tout juste des aurores boréales amplifiées par les effets des rayons surpuissants.

Le successeur de Steve Jobs est prévenu. La prochaine fois, pas la peine de parler taille d’écran ou de performance. Mais plutôt de comment éviter le black out ? La blague…
Même joueur joue encore.

 

photo credit: Eduardo Amorim via photopin cc