Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Balade "Une pause entre pierre et eau"

Balade "Une pause entre pierre et eau"

SCIENCES EN BALADE
LORMONT
Partez à la découverte des villes avec "Une pause entre pierre et eau"

Depuis l’âge du fer, les voies de communication reliaient le plateau au port, striant le bourg de Lormont de trois artères pentues et presque parallèles. Elles permettaient d’amener les productions agricoles du haut vers le bas. Toutes convergeaient vers ce havre naturel qui constituait la richesse de Lormont, seule des banlieues de Bordeaux, d’Ambès à Latresne, à n’être pas bordée de palus. Là résidait le charme de la ville : « Je veux voir en détail cette admirable colline de Lormont, qui se compose de mamelons successifs dont les crêtes sont couronnées de maisons de campagne et de grands arbres » écrit Stendhal en 1838.

Quinze ans plus tard, le chemin de fer coupe le village perpendiculairement, première des voies de passage à modifier sa physionomie. Et il le fait radicalement puisque le train est indirectement lié à la création de la carrière, qui contribuera à l’édification de la ZUP puis du pont d’Aquitaine, dernière des voies majeures à traverser la commune. Depuis le port, qui n’est plus que de plaisance, on aperçoit toutes ces voies qui ont fait le Lormont d’aujourd’hui. Avec le parc de l’Ermitage créé sur l’ancienne carrière, la ville retrouve à nouveau sa vocation de lieu calme et de promenade urbaine.

Cliquez sur les images pour plus d'infos


Lormont - sciences en balade  Lormont - sciences en balade  Lormont - le ciment fait carriere

 
 
 
 
Lormont - sous le béton la nature  Lormont - mia hagg - architecte  télécharger le guide sciences en balade LORMONT