Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Une selle à l’orée de sa chevauchée

Une selle à l’orée de sa chevauchée

Bureau d’ingénierie installé à Anglet, BRD Concept a déposé une selle d’équitation révolutionnaire

Les cavaliers qui profitent de l’été pour s’initier à l’équitation ne la chevaucheront pas encore mais pourtant, la selle de l’entreprise innovante BRD concept pourrait rapidement révolutionner la pratique des amateurs et des professionnels.

Une rupture technologique qui prend naissance au début des années 2000 quand son créateur, Patrick Fourgeaud décide d’abandonner sa carrière de pilote de ligne pour se lancer un nouveau défi dans l’ingénierie : « c’était le début des 35 heures, les loisirs allaient se développer à coup sûr. Avec un ami, on s’est alors tourner vers l’équitation car c’est le seul sport qui n’avait pas évolué depuis 200 ans. » Ils décident dès lors de s’attaquer au point central de l’équitation : la selle. Et, tout va très vite, Patrick Fourgeaud intègre l’incubateur de la technopole d’Izarbel à Bidart, devient lauréat 2001 du concours de l’Agence nationale de la valorisation de la recherche, travaille sur les sous-ensembles de la selle au sein du bureau d’étude. Puis, convaincu de l’avenir de sa future selle, il créé son entreprise fin 2003. Pari réussi, il lance son activité par l’embauche d’un ex-stagiaire.
Rompue à l’activité d’innovation, son entreprise répond à de nombreuses commandes issues d’équipementiers sportifs avant de se réaxer fin 2009 avec ses cinq salariés, crise oblige, sur la recherche et le développement en travaillant sur ses propres produits et notamment la selle d’équitation.
 

Recherches sur les mouvements

Patrick Fourgeaud est parvenu à modifier en profondeur l’arçon.Patrick Fourgeaud prévient : « à partir de là, on a décidé de bannir le mot selle car elle est synonyme d’une solution déjà proposée. » En parlant d’interface cheval/cavalier (ICC), l’entrepreneur veut s’autoriser toutes les innovations non seulement sur la selle mais aussi sur l’arçon. « L’être humain n’est pas fait pour monter sur un cheval, pas plus que le cheval n’est fait pour être monté ».
L’équipe de BRD Concept multiplie alors les recherches et les tests, en travaillant sur le mouvement avec les chercheurs de l’Université Bordeaux 2.
« Le postérieur du cheval propulse la masse et une cassure est créée dans le mouvement à la 14 ème vertèbre, la seule qui est verticale. C’est là que l’arçon traditionnel est posé. Nous avons donc posé notre ICC à l’avant et à l’arrière pour libérer cette zone. »


Améliorer la locomotion

Véritable rupture technologique, cette ICC autorise une rotation pour libérer la dynamique des mouvements du cheval et du cavalier.  De même en ouvrant l’arçon sur le haut, les ingénieurs de BRD Concept permettent à l’air de circuler et donc d’éviter une transpiration excessive pour l’animal ayant un impact sur le stress et l’échauffement.

L’arçon de BRD Concept créé en composite avec l’entreprise Polycontact, situé à Tarnos, à quelques kilomètres de là, est aussi très allégé. « Nous améliorons au mieux l’aisance pour la locomotion du cheval ».
A coup sûr, les compétiteurs et les amateurs apprécieront. Le champion de France de sauts d’obstacle, Stephan Lapouge l’a déjà adoptée.
Dans un sport qui s’est considérablement féminisé, le confort des chevaux et des cavaliers est recherché. Cette nouvelle selle pourrait donc bien connaître un grand succès lors de sa commercialisation en 2012.

Patrick Fourgeaud, après avoir déposé un brevet international ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin. Il travaille aussi sur le sanglage et veut poursuivre les innovations dans le sport en faisant de l’ICC le moteur de son entreprise.


Photos : Alexandre Marsat

Alexandre Marsat

Voir son profil