Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Des parures en coquillages vieux de 80000 ans

Des parures en coquillages vieux de 80000 ans

Cette découverte est importante car elle permet de progresser dans la compréhension de l’origine des comportements humains modernes. Les parures sont en effet considérées comme une preuve de l’acquisition d’une pensée symbolique. Cette découverte confirme les résultats des fouilles de ces dix dernières années en Afrique du Sud, du Nord et du Proche Orient où des coquillages perforés ont été trouvés. Auparavant, on pensait que les plus anciens ornements dataient de 40 000 ans en Europe (Paléolithique supérieur).

Pour savoir si les coquillages récemment trouvés avaient été perforés par les hommes, les chercheurs les ont comparés avec les coquillages actuels de la même espèce. Tous les coquillages anciens présentent des usures, non présentes à l’état naturel, qui seraient dues au port prolongé d’objet de parures. Certains conservent d’ailleurs les marques d’outils en pierre utilisés pour les perforer. La plupart de ces coquillages ont des traces d’ocre ou sont noircis par une action de chauffe ce qui indique qu’ils ont pu être chauffés avec de la matière organique pour créer des parures avec de perles de coquillages de couleurs différentes.

(31 août 2009)

(1) Laboratoire PACEA (Université Bordeaux I / CNRS / Ministère de la Culture et de la Communication / INRAP). 

Alexandre Marsat

Voir son profil