Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Mini-Quiz « Polymères »

Quelques questions pour entrer dans le monde des polymères : définition, nature, applications, risques sanitaires.

 

Réponses et compléments d'informations

1 - Que signifie le terme « polymère » ?
Réponse : qui est constitué de plusieurs parties

Le mot « polymère » vient du grec « pollus » qui signifie plusieurs et « meros » signifiant partie. Le polymère est une chaîne d’unités monomères.

2 - Les polymères sont des produits d’origine :
Réponse : les deux ?

En effet les polymères peuvent être entièrement naturels comme par exemple notre ADN ou l’amidon (fabriqué par les végétaux lors de la photosynthèse), ou entièrement synthétisés chimiquement (polystyrène par exemple). Il existe aussi des polymères artificiels qui proviennent de la modification chimique des polymères naturels. Ce sont eux qui pourront partiellement remplacer certains polymères synthétiques.

3 - Les polymères servent :
Réponse : les trois

Les polymères sont partout. En chirurgie médicale, ils servent à fabriquer des prothèses articulaires, des gaines de nerfs, des valvules cardiaques, des verres de lunette, des lentilles cornéennes,… Dans l’industrie automobile, ils sont présents dans les tissus, les planches de bord, les tissus et les mousses de siège… Dans la cuisine, on les trouve à l’état d’ingrédients comme l’amidon ou la gélatine mais aussi dans les revêtements d’ustensiles comme les poêles en téflon. Dans la construction aéronautique, ils permettent d’alléger considérablement la masse des avions.

4 - Parmi ces polymères quels sont ceux qui sont le plus facilement biodégradables ?
Réponse : les synthétiques

les polymères d’origine naturelle sont souvent plus facilement biodégradables. Parmi les polymères les plus représentés, les polymères synthétiques mettent des années à être biodégradés pour ceux qui le peuvent car bien souvent certains additifs qu’ils contiennent sont ajoutés pour empêcher une telle destruction.

5 - Dans quelles circonstances les polymères peuvent-ils présenter un danger ou une gène pour notre santé et l’environnement ?
Réponse : dans les deux cas

Il semblerait qu’un polymère en lui-même ne soit pas dangereux, les données toxicologiques manquent. Seulement, il arrive que sous certaines contraintes (température…) des
molécules monomères ou autres soient libérées, souvent assez toxiques comme le sont beaucoup de molécules organiques simples. De plus, les produits (bactéricides, anti-uv…) qui sont ajoutés à ces polymères peuvent eux être dangereux. Par exemple, il semblerait que le Bisphénol A constituant des polycarbonates soit dangereux pour la santé.

En conclusion : il n’y a pas de mauvais polymères, il n’y en a que de mauvaises applications.
D’où l’intérêt de les connaître car ils sont irremplaçables. Qui imaginerait de faire des arrosoirs pour le jardin en zinc ou en tôle galvanisée ? (prix, cabossage, poids, trous …)