Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Changements climatiques : un nouvel outil pour tester la fiabilité des modèles

Changements climatiques : un nouvel outil pour tester la fiabilité des modèles

Une équipe internationale constituée de chercheurs bordelais l'unité CNRS « Environnements et paléoenvironnements océaniques », a mis au point une reconstitution des températures de l'océan au cours du dernier maximum glaciaire, survenu il y a environ 20 000 ans, avec une fiabilité et une précision sans précédent ; au sein du programme Margo.
Le programme qui a pour objectif de reconstruire les climats passés pour mieux comprendre le présent et mieux anticiper les changements climatiques à venir est une véritable révolution pour les climatologues. Pour l’équipe, « cet ensemble unique de données a identifié certaines faiblesses des modèles climatiques utilisés par le GIEC ».

Pour développer une nouvelle cartographie des températures de surface de la mer du dernier maximum glaciaire, les scientifiques ont utilisé six indicateurs climatiques, tous considérés comme très fiables : l'analyse de quatre micro-fossiles d'organismes planctoniques ainsi que deux sortes de mesures géochimiques (1). L'ensemble des 696 estimations produites par ces six techniques (une seule était utilisée auparavant) a été traité de manière à fournir une carte des températures estimées ainsi que des incertitudes associées.
Si les chercheurs se concentrent sur les océans c’est qu’ils sont des témoins directs des changements climatiques actuels et s'avèrent également des excellents révélateurs des climats passés.
Les modèles actuels ne pouvant pas simuler toutes les situations climatiques, Margo, en offrant la possibilité de tester ces modèles, devrait permettre d'améliorer la prédiction des changements climatiques et de leurs conséquences.

(1) Etude des molécules organiques produites par les algues unicellulaires (alkénones) et des métaux (magnésium et calcium) contenus dans les coquilles du zooplancton (foraminifères planctoniques).

photo credit: gadl via photopin cc

Alexandre Marsat

Voir son profil