Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Il marie des arbres différents

Il marie des arbres différents

Ce mardi 23 septembre, l’Aquitain Guy Roussel chercheur à l’Inra a reçu le laurier « appui à la recherche » de l’Inra en présence de la secrétaire d’état chargée de l’écologie Nathalie Kosciusko-Morizet.
Ce trophée récompense le travail du chercheur et de son unité mixte "Biodiversité, gènes et communautés" du domaine expérimental forestier de Pierroton (1). Guy Roussel a contribué de manière déterminante à l’orientation de son unité de recherche vers l’exploration de la diversité génétique des populations d’arbres. Il a soulevé des obstacles techniques en concevant plusieurs dispositifs destinés aux croisements entre des arbres de grande taille comme le chêne. Son "injecteur cyclone à deux voies" permet d’insuffler le pollen récolté sur l’arbre "père" dans des poches contenant les inflorescences femelles de l’arbre "mère".

Cette machine permet aussi d’économiser le pollen récolté, et donc d'obtenir le nombre de descendants suffisants pour l’analyse génétique. Les croisements réalisés ainsi entre différentes espèces de chênes blancs (chêne pédonculé, sessile et pubescent) ont permis à l’équipe de Guy Roussel d’établir la première carte génétique de cette famille. Cette carte est devenue depuis une référence non seulement pour le chêne, mais aussi pour le châtaignier et le hêtre qui lui sont proches. Elle permet de mesurer la variabilité du génome entre les espèces.

Les lauriers de l'INRA ont été créés en 2006 pour « honorer la créativité, les compétences exceptionnelles que l'on rencontre à l'INRA, et participent à la promotion des métiers de la recherche ».

(1) Unité mixte de recherche INRA-Université Bordeaux I

photo credit: lola khalfa via photopin cc

Alexandre Marsat

Voir son profil