Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Des bouteilles authentifiées au rayons X

Des bouteilles authentifiées au rayons X

Les anciennes bouteilles de vin, véritables objets d’art, peuvent désormais être datées grâce aux recherches d’Arcane, la cellule de transfert technologique du Centre d’études nucléaires de Bordeaux Gradignan (CENBG). Arcane, à la demande de la société londonienne « The Antique Wine Company », spécialisée dans le commerce international de vins fins a en effet trouvé un moyen d’authentifier quelques-unes des 10 000 bouteilles annuelles que la société achète ou vend pour le compte de ses clients. L’analyse de ces bouteilles par Arcane repose sur l’étude du rayonnement X émis lorsqu’on les place sous un faisceau d’ions produit par l’accélérateur de particules de la plate-forme AIFIRA.

Cette technique permet de vérifier aussi bien l’ancienneté du verre des bouteilles que leur provenance et donc d’authentifier le cru, un peu comme la signature d’un peintre sur un tableau de maître. L’avantage de ce procédé réside dans le fait que l’on peut vérifier le cru sans avoir besoin de l’ouvrir ce qui conserve donc toute sa valeur originale. Une fois le verre étudié, les résultats obtenus sont comparés avec la base de données déjà constituée par Arcane. Celle-ci rassemble des informations sur le verre de 80 bouteilles de vins rouges du Bordelais, du 19ème siècle à aujourd’hui, notamment de grands crus de St Émilion ou du Médoc.

Cette authentification est possible grâce à la complexité des processus de fabrication du verre qui ont évolué au cours du temps et la diversité des centres de production verriers qui donnent à chaque objet une « signature » multi-élémentaire caractéristique. 160 bouteilles vont, dans un premier temps, être traitées afin d’alimenter la base de données. A partir de novembre, c’est une société privée, créée pour l’occasion, qui assurera la certification des bouteilles.

photo credit: Erminig Gwenn via photopin cc

Alexandre Marsat

Voir son profil