Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Peut-on prendre une météorite sur la tête ?

Par Toutatis, est-ce que le ciel va nous tomber sur la tête ? Avec toutes ces étoiles filantes que l’on aime observer, il y en a bien une qui va finir par nous tomber dessus. vous n’y croyez pas ? Demandez aux dinosaures. 

Peut-on prendre une météorite sur la tête ?

FLÂNEUR DES SCIENCES

Au début de l’année, en Inde, un chauffeur de bus en a fait les frais, tué par une météorite. En réalité, c’est la seule mort connue depuis plus de 300 ans liée à la chute d’une roche extraterrestre. La précédente concerne un franciscain tué à Milan au XVIIe siècle. La météorite ayant eu la mauvaise idée de sectionner l’artère fémorale du malheureux. Bref, les cas sont exceptionnels pour ne pas dire extrêmement rares.

Mais, forcément, nous avons quand même en tête ces images de Sibérie où une multitude de fragments de météorites s’est abattue sur Terre en février 2013. La scène n’avait rien à envier aux scenarii des pires films de fin du monde. Même si ces météorites sont tombées sur une région très peu peuplée, elles ont tout de même fait plus de 1 000 blessés. Elles provenaient de l’astéroïde de Tcheliabinsk, long d’une quinzaine de mètres, qui (heureusement) s’est détérioré en plusieurs météorites à 20 kilomètres d’altitude. La même région sibérienne avait déjà frôlé la catastrophe le 30 juin 1908 avec un autre astéroïde qui ne s’était désintégré qu’à 8 kilomètres du sol, anéantissant la taïga sur une cinquantaine de kilomètres à la ronde.

Et, « régulièrement », des météorites décident de traverser des toits de maison. Voilà pour les aspects effrayants.

 

Un risque moindre

Si des météorites tombent régulièrement sur la Terre, il est peu probable d’en prendre une en pleine figure. D’ailleurs, la Nasa, régulièrement interrogée à ce sujet, explique que le risque augmente en fonction de la taille du rocher qui tombe sur Terre. Facile et peu convaincant…

En revanche, la Terre recouverte par deux tiers d’océan minimise les risques de chute d’une météorite sur ses habitants. Ensuite, il faudra que le fragment de roche évite de tomber dans l’un des déserts ou sur les innombrables zones inhabitées. Puis il faudrait que la météorite vienne vous percuter. Bon, d’accord, cette fois-ci, même sans manquer de chance comme le pauvre franciscain, la puissance de la météorite ne vous laissera pas indemne.

Avec tout ça, les astronomes ont l’habitude de dire que nous avons bien plus de chance de gagner au Loto que de prendre une météorite. Faites vos jeux.

 

Crédit photo

Chronique réalisée en collaboration avec le Mag de Sud Ouest.

Alexandre Marsat

Voir son profil