Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Petits archéologues deviendront pros !

Dix enfants, cinq jours et une enquête archéologique à mener !

Petits archéologues deviendront pros !

Voici, en quelques mots le résumé de la semaine de stage qu’une équipe d’apprentis archéologues vient de passer en compagnie de Cap'Archéo.

Amateurs, passionnés ou tout simplement curieux, ces enfants, âgés de 7 à 12 ans, arrivent au Centre archéologique de Pessac prêts à relever un défi : s’initier à l’archéologie pour reconstituer le passé d’une place historique de Bordeaux !

Certains, comme Albert, sont aussi impatients de retrouver les copains, mais rien d’étonnant, l’archéologie créé et renforce les liens.

Les retrouvailles faites, l’enquête peut enfin démarrer. Plus appliqués qu’à l’école, les enfants reçoivent chaque jour une mission différente et s’y exécutent, fières de la responsabilité qui leur a été confiée.

Localiser le site archéologique, le fouiller, en analyser les vestiges en laboratoire… pas toujours facile ! Pour réussir, nos archéologues en herbe doivent chercher, aiguiser leur sens de l’observation, mettre à l’épreuve leur dextérité manuelle, s’interroger et formuler des hypothèses… Et ils y parviennent ! Comme des pros du métier…

Leurs efforts sont alors récompensés avec une carte « professionnelle » leur rappelant la spécialité pratiquée dans la journée : prospecteurs le lundi, ils deviennent fouilleurs le lendemain. Puis, casquette de céramologue le mercredi et habit d’anthropologue le jeudi… de quoi rendre fières les familles qui les attendent curieuses derrière la porte !

Mais pourquoi ne pas proposer aux parents de se joindre à l’équipe pour la journée finale du stage ? Oui, parce que le vendredi, nous quittons le centre archéologique, direction le vrai terrain de jeux : le vieux Bordeaux. C’est l’épreuve finale, tout soutien est le bienvenu ! En tant que conservateurs du patrimoine, les enfants vérifient l’état des monuments protégés de la ville, pour découvrir, enfin, les lieux de découverte et de conservation des vestiges étudiés dans la semaine.

C’est à l’issue de cette dernière étape que, dans l’enthousiasme général, nos apprentis deviennent officiellement des archéo-citoyens, protecteurs du patrimoine archéologique. Badges à la main, ils nous disent au revoir en nous dédiant cet album.

 

Manuela Simula

Médiatrice scientifique

@fuori_dalgruppo