Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Mission Archéo est à Archéa

L’exposition Mission Archéo est actuellement présentée au Musée Archéologique Archéa (Louvres 95) jusqu’au 9 octobre prochain.

Mission Archéo est à Archéa

Emilie Fouquet, chargée des expositions, nous livre comment entre collections du musée et ateliers de découverte, l’exposition a trouvé sa place et apporté de nouveaux indices dans l’enquête sur nos origines !

 

- Pourquoi avez-vous souhaité programmer Mission Archéo en parallèle de vos activités et expositions ?

Archéa a pour vocation de mettre en valeur les collections archéologiques de notre territoire, le Pays de France. C’est l’un des objectifs de nos expositions annuelles, créées par le musée et programmées sur 6 mois, autour d’un thème en lien avec l’archéologie du territoire. Nous avons souhaité, en parallèle de ces expositions, diversifier notre approche, et proposer au public une deuxième exposition annuelle pour les mois d’été, moins tournée sur les collections et évoquant plus largement l’archéologie ou des thèmes qui ne sont pas propre à notre territoire.

L’exposition Mission Archéo nous a séduits car elle permet d’évoquer de façon très concrète la diversité des métiers de l’archéologie et qu’elle pouvait plus particulièrement s’adresser à notre public familial estival.

L’exposition est en effet centrée sur la démarche de l’archéologue, appréhende l’archéologie comme un outil et permet, au-delà des fantasmes, d’en montrer toute la complexité. La diversité des supports et des manipulations de Mission Archéo  met le visiteur dans la position active de l’enquêteur qui touche, questionne et expérimente différents métiers de l’archéologie.  L’aspect éthique et la dimension citoyenne, plus difficiles et plutôt abordés dans la médiation humaine habituellement permettent un bon support pour sensibiliser nos visiteurs.

Nous avons également apprécié la souplesse d’adaptation de l’exposition à nos espaces et la disponibilité de l’équipe.

 

- Après ces quelques mois de présentation pouvez-vous nous dire quels sont les retours de vos publics ?

L’exposition suscite d’ores et déjà des questions des visiteurs, notamment sur les aspects juridiques et la méthodologie des fouilles. Des réactions ressort le plaisir de faire et de manipuler. Nous avons eu des retours positifs sur la pédagogie des interactifs, même si l’exposition n’est jamais aussi bien perçue que lorsqu’elle est accompagnée d’une médiation humaine !

 

Valentine Baldacchino