Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Le tour de France de... la biodiversité fait étape en Nouvelle-Aquitaine

Le Tour de France qui s’achèvera sur le 23 juillet prochain sur les Champs-Elysées à Paris est (aussi) l’occasion de découvrir le riche patrimoine naturel des régions traversées par les cyclistes. En la matière, la Nouvelle-Aquitaine n’est pas en reste. Cette année, trois sites naturels d’exception sont mis en avant dans trois spots informatifs et ludiques réalisés en partenariat avec le Muséum national d’histoire naturelle de Paris et diffusés sur France Télévisions. Découvrez les en avant-première…

Le gave de Pau

Depuis le 1er juillet, date du départ du Tour de France, chaque retransmission télévisuelle de l’étape du jour est rythmée par la diffusion d’un spot d’une minute trente mettant en avant un site naturel d’exception, présenté par un sportif de haut niveau, originaire de la région concernée. Sur les douze espaces naturels mis en avant, trois sont localisés en Nouvelle-Aquitaine.

 

Mardi 11 juillet : Périgueux-Bergerac
Le bassin de la Dordogne avec Camille Grassineau, internationale de rugby

En aval de la Roche-Gageac où Camille Grassineau allait pêcher lorsqu’elle était plus jeune, le brochet se repose dans les bras morts et les anciens lits de la Dordogne. Ce fleuve abrite 39 espèces de poissons. Il est aussi le dernier refuge de la totalité des grands migrateurs amphihalins (1) d’Europe de l’Ouest comme le Saumon atlantique ou la truite de mer.

Bon à savoir : L’ensemble du bassin de la Dordogne a été classé Réserve de Biosphère par l’UNESCO le 11 juillet 2012.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Légende : Le bassin de la Dordogne est drainé par une rivière centrale (la Dordogne), et par 150 cours d’eau principaux. Crédit Photo : ©GEDEON Programmes

 

Mercredi 12 juillet : Eymet-Pau
Le parc naturel régional des Landes de Gascogne avec Tony Estanguet, coprésident du Comité de candidature de Paris 2024 et champion olympique de canöe-kayak.

La Cistude d’Europe trouve dans les Lagunes de Saint-Magne, également appelées larmes glaciaires, un terrain de jeu idéal. Et cette petite tortue d’eau douce n’est pas la seule à apprécier cet étonnant écosystème aquatique. Les lagunes sont des endroits « magiques » aux dires du palois Tony Estanguet.

Bon à savoir : 1000 lagunes, parmi lesquelles les lagunes de Saint-Magne — site Natura 2000 — sont disséminées au sein du massif forestier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Légende : La cistude d’Europe peut vivre jusqu’à 70 ans dans son habitat naturel. Crédit Photo : ©GEDEON Programmes

 

Jeudi 13 juillet : Pau-Peyragudes
Le Parc national des Pyrénées, Gave de Pau avec Martin Fourcade, double champion olympique de biathlon.

Bien qu’il soit parti depuis plus de dix ans, revenir dans les Pyrénées représente pour Martin Fourcade « une vraie bouffée d’oxygène ». Le saumon Atlantique, qui avait complètement disparu du Gave de Pau dans les années 50, est lui aussi de retour. Depuis des décennies, il fait l’objet d’un important programme de restauration.

Bon à savoir : Le Parc national des Pyrénées est riche de 169 plans d’eau et d’un réseau hydrographique plus de 3 200 kilomètres de cours d’eau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Légende : Puissamment alimentée par les précipitations des hauts sommets Pyrénéens, le gave de Pau compte aussi sur l’apport d’innombrables sources Crédit Photo : ©GEDEON Programmes

 

Tous les spots sont visibles sur le site du Muséum national d’histoire naturelle (Mnhn), partenaire institutionnel du tour de France de la biodiversité et sur letour.fr. Ils seront à voir sur le site et l’application francetvsport. 

 

(1) Les poissons migrateurs amphihalins* appartiennent à des espèces qui sont dans l'obligation de se déplacer entre les eaux douces et la mer afin de réaliser complètement leur cycle biologique.

Alexandrine Civard-Racinais

Voir son profil