Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Le Grand Rex Hourtinais

Dans un petit village tel que celui d'Hourtin, situé dans le Médoc en Gironde, où la culture est peu présente, le cinéma, par son architecture, se distingue par sa forme originale et particulière en arc de cercle.

Le cinéma le Grand Rex d'Hourtin

Un cinéma, un homme

Ludovic Quéau est seul à s'occuper du cinéma depuis maintenant 7 ans. C'est donc en solitaire qu'il choisit la programmation, les horaires, gère la comptabilité et l’adaptation des films sur un serveur pour pouvoir les lire et ensuite les projeter avec des KDN, qui sont des clés d'activation.

 

Une passion

Pour ce cinéphile, s’il est difficile d’en vivre et d’en retirer des revenus fixes, ce métier reste avant tout une passion. L’ancien Lou Hapchot accueille des clients habitués ou de passage et ses portes sont ouvertes, même en morte saison, 4 jours par semaine.

 

Un public et une programmation éclectiques

Son choix de films est très éclectique – des blockbusters aux films d’Art et Essai, toujours en V.0.- et la salle  s’ouvre aussi au spectacle vivant, à la musique et au théâtre. Un large public s’y rend: des petits hourtinais âgés de 2-3 ans aux personnes retraitées. Pourtant, Ludovic essaie de ne pas diffuser des films d’horreur car il n'y voit aucun intérêt, sauf si la demande est trop forte. Son genre de film préféré est le film d'auteur, comme «Au nom de ma fille»« Room » ou encore « L'arbre ».

 

Le bruit de la pellicule

Le matériel utilisé est un projecteur NEC mais avant c'était un projecteur 35 mm. Nous avons eu la chance de rentrer dans la salle de projection et de voir l’imposant projecteur numérique, celui utilisé depuis un an, ainsi que le plus petit, plus antique, avec les anciennes bobines. Ludovic préférait ce matériel car il trouve qu'il y avait une chaleur dans l'image et le bruit quand la pellicule se mettait à tourner.

A la fin de chaque séance, ce passeur d’images aime lire les avis des personnes sur leurs visages, leurs émotions, entendre leurs fous rires…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accéder à l'enregistrement de l'entretien avec Ludovic Quéau

Accéder à l'ambiance sonore du Grand Rex : 

Tcheky Raffaud, Balthazar Bertrand et Franck Bonamy

Article et photos réalisés par les élèves du collège Jules Chambrelent d'Hourtin dans le cadre de leur projet "Un lieu : des hommes, des métiers".