Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

L’ours polaire n'a plus d'aire !

L’ours polaire est un animal solitaire qui vit sur de grands territoires comme le Canada, les Etats-Unis, le Groenland, la Norvège et la Russie. La banquise son habitat naturel d’origine fond à une vitesse de 4,6 % tous les dix ans. Il est également un excellent indicateur de l'état de l'écosystème.

L’ours polaire n'a plus d'aire !

Dossier réalisé par deux classes de 3e du collège Jean Monnet de Saint-Ciers-sur-Gironde avec l’aide de leur professeur Sandie Lannot (arts plastique),  Floriane Guiet (éducation musicale) et Fabien Lagrasse  (Sciences de la vie et de la terre​) et de la journaliste Marianne Peyri dans le cadre de « Sciences en collège » (Partenariat Cap Sciences - Conseil général de la Gironde).

 

L'ours polaire est en effet répertorié dans la liste rouge de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) qui identifie les espèces animales et végétales en danger dans le monde et dresse un état des lieux de la biodiversité. Cet organisme classe en effet cette espèce comme vulnérable.

Pourquoi ?

Les menaces qui le touchent sont multiples : le braconnage, le réchauffement climatique, la pollution des océans, et la mise en concurrence de ses proies et de son habitat avec les hommes.

Tout d'abord le braconnage correspond à la chasse sportive de l'ours polaire, pratiquée par de riches russes et chinois rachetant les droits de chasse accordés aux Inuits et vendant la peau des ours après les avoir tués.

Le réchauffement climatique est aussi l'une des plus importantes causes de disparition des ours polaires car il provoque la fonte des glaces. Ces animaux sont donc obligés de fuir afin de trouver un nouvel habitat. Ne pouvant parfois se réfugier sur des terres, ils sont condamnés à errer sur des surfaces inhospitalières et, affaiblis, ne parviennent plus à parcourir de longues distances pour se nourrir et se reproduire.

De plus, l'ours polaire étant au plus haut sommet de la chaîne alimentaire, il assimile l’accumulation des matières toxiques ingérées par ses proies. L’ours polaire est un prédateur omnivore à prédominance carnivore. Il se nourrit de phoques, de morses et de carcasses de baleines. Cette réaction en chaîne à de lourdes conséquences en l’empoisonnant et en perturbant son cycle de reproduction.

Enfin, la surpêche et la présence des hommes sur son territoire réduisent le nombre de proies et le forcent à se rapprocher des Hommes. Cherchant à se nourrir l’ours polaire vient à proximité des activités humaines pour survivre et se retrouve la cible de battue pour protéger les villages de sa présence.

Toutes ces menaces causent sa disparition, il en reste donc aujourd’hui plus que 20 000 à 25 000. Un chiffre qui symbolise le déclin des espèces si nous n’allions pas nos activités à une réelle conscience écologique et n’agissons pas en tant qu’ambassadeur de la biodiversité.

 

OURS from GIMBALL- PROD on Vimeo.

 

Vié Zoé et Barbe Pauline