Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

"Before the Flood " : un film captivant

Et si demain tout ce que nous connaissons disparaissait ? Et si nos générations futures considéraient que notre monde tel que nous le connaissons n'était qu'un mythe ? Êtes-vous au courant de toutes les conséquences qu'ont nos actes sur notre planète et ses occupants ? « Before the Flood », le film qui nous a ouvert les yeux. 

"Before the Flood " : un film captivant

Dossier réalisé par deux classes de 3e du collège Jean Monnet de Saint-Ciers-sur-Gironde avec l’aide de leur professeur Sandie Lannot (arts plastique),  Floriane Guiet (éducation musicale) et Fabien Lagrasse  (Sciences de la vie et de la terre​) et de la journaliste Marianne Peyri dans le cadre de « Sciences en collège » (Partenariat Cap Sciences - Conseil général de la Gironde).

 

Léonardo DiCaprio et Fisher Stevens en sont les coproducteurs. L'objectif n'étant pas commercial, il est diffusé pour la première fois en octobre 2016 sur la chaîne National Geographic Channel afin d'avoir plus de chance de toucher un maximum de personnes.

Ce film évoque le réchauffement climatique, ses causes, ses conséquences et des solutions possibles pour y remédier, le nombre d'espèces menacées par notre faute, mais aussi les personnes qui s'impliquent dans cette cause et parfois même jusqu'à la fin de leur vie. Ce film ayant été tourné récemment, nous, spectateurs, prenons pleinement conscience de la gravité de nos actes. Il décrit de manière informative et captivante la façon dont la société peut empêcher la disparition des espèces animales, d'écosystème et de communautés d'autochtones à travers le monde.

Le public découvre les preuves visuelles de l'aggravation de la crise environnementale, qui inflige des dégâts irréversibles à des paysages immaculés, du Groenland à l'Indonésie, remettant en cause l'équilibre du climat et précipitant l'extinction des espèces animales. Nous sommes ainsi les témoins des dégâts que cause la culture de palmiers en Indonésie destinée à la production de l’huile de palme. Les terres dévastées et la vulnérabilité des orangs-outan sont saisissantes. Nous comprenons également les conséquences de notre consommation élevée de viande bovine. Au travers des échanges entre hommes politiques, tel Barack Obama nous comprenons que des engagements doivent être pris par l’ensemble des pays pour limiter la déforestation qu’imposent ces élevages intensifs. Enfin le survol de l’arctique et la découverte d’une banquise en train de fondre ont un impact immédiat sur notre prise de conscience du réchauffement climatique.  Ces images nous transportent aux quatre coins du globe et pourtant elles sont la conséquence directe de nos comportements. Sans rentrer dans la moralisation, les différents sujets nous amènent à nous questionner sur ce que nous pouvons changer.

C'est donc un documentaire très instructif. Il faut toujours garder en tête que nous sommes liés aux animaux et à notre écosystème, car les petits changements en apparence que nous nous permettons aujourd’hui, seront lourds de conséquence demain. Le film nous invite à ne pas rester de simples spectateurs.

Réagissons avant qu'il ne soit trop tard…

 

Konjevic Jeanne, Semenoff Lena, Scheid Malwina, 3e collège Jean Monnet de Saint-Ciers-sur-Gironde