Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Épopée de notre « Escape moi »

À Vérac, dans un collège situé en Gironde, est né dans la classe deux classes de 3e le projet d’« escape game » qui a pour but de créer des énigmes tout en reliant toutes les matières que nous avons au collège. Découvrez le making-of de notre projet. 

Épopée de notre « Escape moi »

Pendant le mois de novembre, notre professeure de français nous a appris que nous allions commencer un EPI appelé « Escape moi » qui nous accompagnerait tout au long de l’année. Le projet était basé sur le livre d’Huxley « Le Meilleur des mondes ». Il inclut plusieurs matières :  mathématiques, SVT, histoire, anglais et français. C’était un travail très différent de ce que l’on fait d’habitude. Pendant les vacances nous avons réfléchi à des énigmes par deux puis nous avons mis en commun et continué en groupe lors des séances organisées en classe, dans les différentes disciplines, mais nous en avons aussi créé d’autres avec notre groupe. Chaque énigme a un rapport avec une matière. 

Loane et Paola ont créé une énigme en histoire en rapport avec la Seconde Guerre mondiale. Dorian a trouvé une énigme pour introduire la solution qui permet de réussir l’escape. Nous les avons fait tester aux autres groupes de la classe pour voir si elles fonctionnaient. Nous avons écrit le scénario en intégrant les énigmes. Pour sortir du lieu d'enfermement, nous avons décidé que les participants devraient trouver quatre mots et ainsi ils pourraient sortir.

Au début, nous étions très emballés à l’idée de faire un escape game mais, en commençant à travailler dessus, nous nous sommes rendu compte que c’était très difficile car il y avait beaucoup de consignes compliquées à respecter. Nous avons été dépassés par le temps et le travail mais nous avons finalement réussi à nous en sortir. Nous sommes assez contents du résultat.

Eliot, Loane, Dorian, Paola

 

 

Le but de cet Escape Game était de créer des énigmes que les personnages du livre d'Huxley devaient résoudre pour pouvoir s’échapper, mais on devait aussi les faire pour que les autres élèves les testent. Les énigmes étaient en français, maths, histoire, SVT et anglais. La création des énigmes était diverse et variée ; on pouvait créer ce que l’on voulait comme énigme tant que l’on respectait les consignes. 

Lucie et Claire

 

Nous avons aussi eu deux discours à faire en français afin de finaliser l'escape : selon celui qui sera découvert, les héros auront une chance de recouvrer la liberté, ou alors le risque de la perdre à tout jamais... mais attention les apparences sont trompeuses : ont-ils jamais été réellement libres ?

Salma, Leo, Nicolas, Carla

Nos énigmes sont restées très centrées sur le livre Le Meilleur des mondes dans la psychologie des personnages comme dans les faits mais nous les avons mélangées avec les matières qu’on étudiait en cours.

Maxime, Hugo, Marion, Cassidy

 

 

 

Nous n’avons pas eu de mal à inventer des énigmes. Là où c’était difficile, c’était pour les mettre au propre et les organiser. Au total nous avons fait cinq énigmes, dans cinq matières différentes : en histoire, nous avons fait par exemple une énigme dans laquelle il faut résoudre deux puzzles et ensuite trouver le code que les puzzles cachent.

Ensuite, il y a une énigme en Science et vie de la Terre pour laquelle nous avons créé un quizz. En maths, nous avons imaginé une énigme où il faut retrouver un code, une énigme en anglais où il faut déduire le nom des personnages et la dernière énigme est en français autour le livre « Le Meilleur des mondes » qui a été au cœur de tout le travail.

Après avoir fini de mettre toutes les énigmes au propre, nous nous sommes réparti le travail chacun pour mieux avancer. Amir prenait des vidéos pour faire un making-of, Chloé s’occupait de tout remettre au propre, Maëlys, elle, s’occupait d’interviewer les autres groupes, et moi j’allais tester les énigmes des autres groupes.

Voici quelques questions que nous avons posées aux autres groupes de la classe.

Par exemple, au groupe de Nicolas, Léo, Salma, Carla :

- Combien avez-vous fait d’énigmes au total ?

- Au total nous avons réussi à faire 6 énigmes, nous avons fait deux énigmes en mathématique, deux en français, une en histoire, et une en science et vie de la terre.

Quant au groupe de Clément, Laura, Guillaume, Flavie, nous lui avons demandé :

- Avez-vous eu du mal à trouver des énigmes ?

- Non pas spécialement, je pense que le plus dur ça été de faire un lien entre les matières et le livre « Le Meilleur des mondes »car sinon dès le début nous avions eu plein d’idées.

Matthieu, Chloé, Maëlys, Amir