Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Comment se forment les fossiles ?

Enfants comme adultes, on est tous séduits et impressionnés par les fossiles. Chacun veut s’adonner à une chasse au trésor qui mêle ces belles ammonites aux impressionnants fémurs de dinosaure.

Comment se forment les fossiles ?

FLÂNEUR DES SCIENCES

 

Au gré de millions d’années, d’innombrables fossiles se sont formés. Pourtant, c’est un phénomène rare car il faut rassembler les meilleures conditions pour que la fossilisation puisse s’engendrer. La vocation de tout organisme est de disparaître : « Souviens-toi que tu es poussière, et que tu retourneras en poussière. » En fait de poussière, c’est surtout un tas de bébêtes nécrophages qui en profitent pour faire un festin de tout ce qui reste.

Mais parfois le hasard fait bien les choses et contourne la destinée. Comme à Angeac-Charente, à une vingtaine de kilomètres d’Angoulême, où plusieurs milliers de fossiles de dinosaures, de tortues, de crocodiles et même de flore ont été découverts. Tout ce beau monde a dû être pris au piège dans une zone marécageuse il y a 135 millions d’années, empêchant tout festin.

 

PROCESSUS DE PÉTRIFICATION

 

À Angeac comme à chaque fossilisation, la boue ou la tourbe a certainement recouvert rapidement les organismes. Si l’oxygène a détruit la plupart des corps, les éléments les plus durs ont pu résister avant d’être recouverts million d’années après million d’années par des sédiments. Cette accumulation de couches sédimentaires est importante pour lancer la fossilisation. Mais pas trop pour ne pas être détruit par la pression… À l’inverse, à défaut de sédiments suffisants, les éléments remonteront à la surface avant même la fossilisation achevée.

Ensevelies, les parties dures ne sont pas encore transformées en pierre ou fossiles. Pour initier ce que les experts appellent la « pétrification », il faut que des minéraux transportés par l’eau viennent transformer la composition physico-chimique de l’os ou de toute partie dure. Notre sous-sol regorge ici ou là de fossiles, mais tous ne vont pas affleurer et ne seront donc jamais découverts par l’homme.

À Angeac-Charente, si une carrière de gravier calcaire n’avait pas été exploitée, ces trésors de dinosaures seraient restés encore longtemps sous terre. La quête est sans fin.

 

Chronique réalisée en collaboration avec le Mag de Sud Ouest. http://www.sudouest.fr/lemag/

 

Alexandre Marsat

Voir son profil