Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Quand la musique de Star Wars peut éviter des cancers !

Quand la musique de Star Wars peut éviter des cancers !

On pensait le succès de Star Wars absolument complet avec le merchandising qui s’étend à tous les produits de consommation, parfois les plus inattendus. Et bien, cette mode n’est pas limitée aux commerces, elle est aussi présente en science !

Des médecins australiens qui avouent être fans de la saga ont décidé de tester la bande-son de Star Wars lors de leur intervention chirurgicale. On connaissait la musique pour aider les vaches à produire plus de lait, la musique qui détend, crispe ou permet de s’endormir. Mais pas encore celle qui permet de rendre plus efficaces des dépistages de cancer. Car c’est bien de cela qu’il s’agit !

Bon rien de très révolutionnaire en réalité, mais les chercheurs ont bien compris qu’ils seraient repris par la presse du monde entier en se référant à Star Wars. Ils ont publié leur étude scientifique juste avant les fêtes, quelques jours après la sortie du film.
Ou plutôt comment faire dire n’importe quoi avec une étude, pourvu qu’elle colle au buzz du moment.

Jugez pas vous-même. Pour démontrer l’effet positif de la musique de Star Wars lors de la coloscopie (dépistage des cancers du colon), les chercheurs ont sélectionné 103 patients. Vous noterez le faible nombre de cobayes… 58 d’entre eux ont eu droit d’écouter Battle of the Heroes de l’épisode 3 de Star Wars. Les 45 autres ont écouté de la pop music. Là aussi la comparaison entre différentes musiques est assez mince.
Le résultat publié dans la revue Medical Journal of Australia semble sans appel : la détection de polypes est de 60% avec la musique de Star Wars et de « seulement » 35% avec de la pop. Il n’en faut pas plus pour faire dire à ces médecins australiens que Star Wars permet une plus grande efficacité de l’intervention chirurgicale.

A y regarder de plus près, d’autres chiffres peuvent faire dire le contraire. Avant l’examen, les médecins font une préparation colique (on vous passe les détails). Or, la musique de Star Wars a eu tendance à ne pas mettre les patients dans les bonnes conditions puisque cette préparation a été considérée comme excellente dans 57% des cas avec la musique de Star Wars contre 69% des cas avec de la musique pop.
Ou comment faire dire ce que l’on veut aux chiffres…