Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

#EtaleTaScience : Votre chat est-il un serial-killer ?

#EtaleTaScience : Votre chat est-il un serial-killer ?

Le portrait psychologique du chat est digne des profileurs d’Esprits criminels. Si l’on en croit la dernière étude publiée par des chercheurs de l’Université d’Edimbourg et du zoo du Bronx, le fameux Felis silvestris catus a les mêmes traits de caractère que ses cousins les lions.

Impulsif, névrotique, dominateur, … cela va vous passer l’envie d’approcher la main du félin.
Le psychologue Max Watchel décrypte l’étude qui fait le buzz sur internet : « Les chats sont mignons et câlins, mais ils sont aussi de petits prédateurs que nous invitons dans notre maison (…) Des fois ils attaquent et ils ont un instinct de tueur, et d’autres fois ils ne l’ont pas. Si vous êtes debout près d’un groupe de lions, des fois tout ira bien et des fois ils vont bondir et attaquer sans raison. C’est la même chose pour les chats domestiques. Ils sont adorables et affectueux, mais ils peuvent changer à n’importe quel moment, alors soyez prudents ».
S’il s’agissait de nous rassurer, c’est raté. Cité par 9news.com, le docteur qui n’a pas participé à l’étude, a affolé le web.

En réalité, la petite boule de poil qui vous réchauffe sur le canapé est bien plus inoffensive que cela, comme le précise Marieke Gartner, auteur de l’étude :
« Les chats ne veulent pas vous tuer, mais les gens ne savent souvent pas comment les traiter et sont ensuite surpris par leur comportement. Les chats ont des personnalités différentes, et ils ont fini par vivre avec nous parce que cette situation était mutuellement bénéfique. Certains chats sont plus indépendants, d'autres sont assez affectueux. Cela dépend de l'individu. Ce n'est pas que les chats sont égocentriques. C'est simplement qu'ils appartiennent à une espèce plus solitaire ou semi-solitaire. »

Comme l’étude avait pour but de déterminer les traits de personnalité communes des différentes espèces de félins, beaucoup ont alors comparé le chat au lion…
Vous pouvez continuer à le caresser, tant qu’il ronronne…

 

Crédit photo : Ryan McGuire

 

Alexandre Marsat

Voir son profil