Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Cape d’invisibilité : quand les chercheurs courent après Harry Potter

Cape d’invisibilité : quand les chercheurs courent après Harry Potter

Cela fait plusieurs années que les chercheurs nous indiquent, à grands renforts de communiqués de presse et de publications d’étude, avoir trouvé comment réaliser la cape d’invisibilité...

Cette fois, c’est sûr, ils sont tout près de la cape d’Harry Potter. Comme en 2006, ou encore en 2012, ou bien en 2013 sinon comme en 2014
Mais cette fois-ci, c’est bon on y est. Enfin tout près comme l’explique le Monde : « La nouvelle « cape » est composée d’une couche d’or recouverte d’une autre en fluorure de magnésium. Elle est très mince, 80 nanomètres seulement, soit dix fois moins épaisse que les matériaux antérieurs, ce qui lui permet d’épouser les formes de l’objet à cacher comportant trois bosses.  Son secret réside dans les perles disposées à sa surface, également en or et taillées en forme de rectangles. »
Les résultats du travail des chercheurs californiens de l’université de Berkeley ont été publiés ce vendredi 18 septembre 2015 dans la revue Science.

Ce sont les éléments d’or qui sont les plus importants car ils réorientent la lumière rendant l’objet invisible. Et ce, comme si la lumière avait rencontré une surface plane.



De quoi rendre les chercheurs très satisfaits : « Notre cape ultra-fine ressemble bien désormais à une cape. Elle est simple à concevoir et à faire fonctionner et pourrait être fabriquée en tailles normales pour dissimuler des objets macroscopiques ».
Bon en fait, ce n’est pas encore vraiment une cape… Car « la cape » mesure donc pour l’instant 80 nanomètres, c’est à dire 80 milliardièmes de mètre… on va ne pas pouvoir l’enfiler de si tôt. Mais bon, faut croire qu’un titre réaliste du genre : « ils ont créé quelques milliardième de mètre de cape d’invisibilité pour faire disparaître des objets nanoscopiques » n’était pas très vendeur…

Mieux (ou pire), cela ne fonctionne que sous la lumière infrarouge et non la lumière blanche !

 

Crédit photo : Jason Hughes