Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

#EtaleTaScience : Pourquoi la peau pèle après un coup de soleil ?

Trop heureux de s’exposer au soleil dès la première journée de vacances. Et bim, c’est le coup de soleil assuré, la tartine de crème, et une peau qui va peler dans quelques jours.

Le coup de soleil est avant tout une brûlure qui n’est pas sans incidence pour la santé.
Pour cette brûlure de premier degré, « seul » l’épiderme est touché. Les cellules de la peau vont devoir se régénérer.
Ce phénomène appelé desquamation se produit car la production de Fas, une protéine, est alors augmentée. Elle va accélérer la mort de ces cellules endommagées pour permettre une régénération plus rapide.
Pour autant, ce n’est pas parce que la peau arrive à se régénérer après un coup de soleil que cela est anodin. Cette desquamation peut avoir des conséquences sur le court terme comme sur le long terme (tâche, mélanome, cancer…).

Si les peaux claires sont plus exposées aux coups de soleil, les peaux mates n’en sont pas exemptes. D’ailleurs, il n’est pas tout à fait juste de considérer uniquement la couleur de la peau pour savoir à quel point la peau est sujette aux coups de soleil.
Cela dépend de notre phototype, déterminé par plusieurs éléments (teinte de la peau et des cheveux, type de bronzage et récurrence de coups de soleil). Et personne n’est à l’abri des dangers du soleil.

 

Le Plus : le bronzage est une protection
Le bronzage est lui même une réponse au soleil. La peau produit de la mélanine qui va la« matifier » pour bloquer le plus possible les UV. Cette réponse face aux UV ne protège pas pour autant la peau des complications liées à des expositions trop fréquentes et prolongées.

 

Alexandre Marsat

Voir son profil