Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

#EtaleTaScience : Comment nos ancêtres faisaient-ils pour se réveiller ?

Avec tous ces ponts du mois de mai qui ont suivi les vacances de Pâques, cela ne s’arrange pas : il est de plus en plus difficile de s’extirper du lit. La sonnerie retentit au moins une demi-douzaine de fois avant de pouvoir se lever.
Mais comment nos ancêtres faisaient-ils pour se réveiller avant l’invention du réveil ?


En fait celui-ci a toujours existé. Forcément, il n’était pas électrique, et la radio ne braillait pas. L’adage populaire veut que ce soit le coq qui réveille toute la campagne. Ce n‘est pas faux, avec l’aube sans rideau aux fenêtres...il chante comme d’autres s’étirent. Et l’ensemble des animaux de la ferme se mette aussi à faire du bruit.
Mais en ville, c’est une autre affaire. Les réveils sont humains. Certains dédient leur nuit au réveil… Ils annoncent aux citadins l’heure des prières puis évidemment l’heure de se mettre au travail en sonnant. Ils veillent sur la ville comme sur le sommeil depuis les tours pour annoncer attaques ou incendies.
Les horloges font leur apparition dès le XIII ème siècle mais leur prix les limite à quelques privilégiés. En Angleterre, au début du XXème, les knocker-upper réveillent sur commande les habitants. La classe. 

Aujourd’hui, tout type de réveil font leur apparition entre ceux qui diffusent une odeur particulière ou bien ceux qui simulent l’aube. Et oui, comme pour les coqs. Finalement, c’est toujours l’horloge biologique qui est la meilleure garante du réveil.
Sinon pour les plus réticents, un bon coup de trompette devrait suffire.

 

Bonus
Horloge biologique : Pourquoi certains se réveillent automatiquement ?
Le corps secrète une hormone : la corticotrope. Quand le sommeil est suffisant, l’hypophyse la secrète en quantité et on se réveille.
Il faut savoir que des chercheurs de la Harvard medical school ont montré que si on couche et se réveille à heure fixe, l’hormone est sécrétée juste avant l’heure et permet de se réveiller seul.
L’inconvénient : un réveil à 7 heures du mat’ le dimanche !
Tout est une question d’horloge…

 

Photo credit: Trip 01 The Venetian - Zodiac Clock via photopin (license)

Alexandre Marsat

Voir son profil