Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Jurassic world : les dinosaures ne sont pas assez « réalistes »…

Jurassic world : les dinosaures ne sont pas assez « réalistes »…

J'AIME PAS LES SCIENCES

Cette semaine, les chercheurs jouent les critiques de cinéma. L’effet Cannes ? Toujours est-il qu’ils n’ont pas pu s’empêcher de s’attaquer à Jurassic world... A croire qu’ils n’ont pas compris qu’il s’agissait d’une fiction...

..alors ils prennent la parole dans les médias après avoir regardé le film comme un documentaire animalier…
Le Huffington Post avait descendu le premier en plaçant deux paléontologues devant la bande annonce dès le mois d’octobre : « Autre déception, dans la scène de randonnée en kayak, on voit toujours les mêmes dinosaures -stégosaures et grands herbivores de la famille des Sauropodes- alors qu'il y a une nouvelle espèce publiée chaque semaine » explique Jean-Sébastien Steyer du Muséum d'histoire naturelle.
Il faut dire que les paléontologues se font tacler dans le film avec cette phrase qui lance le scénario : « 10 ans de génétique nous ont plus appris qu’un siècle de paléontologie. »

Slate.fr donne une piste pour expliquer cet acharnement : « les scientifiques qui critiquent le film regrettent que ce dernier n'ait fait appel à aucun spécialiste pour recréer les dinosaures ».
Bref, pas contents les chercheurs de ne pas avoir été consultés.
Du coup, ils regrettent même que les dinosaures de Jurassic world n’aient pas de plume malgré les dernières découvertes. Comment leur dire qu’un dino avec des plumes, ça lui enlève tout de suite son côté "monstre carnivore".



Brian Switek, auteur de My Beloved Brontosaurus a été le premier à dégainer sur twitter avec un brin « d’humour » : « Dans la bande-annonce, on dirait bien que le grand méchant de Jurassic world a des pouces. Oui. Un énorme dinosaure, intelligent et carnivore avec des pouces, c'est vraiment une idée géniale ». Le tout repris par l’astrophysicien Neil de Grasse Tyson qui explique que les pouces opposables ont été essentiels à l’évolution de l’homme. « Si les dinosaures avaient eu des pouces opposables, ils auraient eu un programme spatial ».
Euuuh… ils prennent tout au premier degré ou quoi ? Sans vouloir spoiler le film, il faut rappeler que le dino en question est l’œuvre d’une manipulation génétique. On rappelle la définition d’une fiction ?

Bref le plus simple, c’est que quelqu’un se dévoue pour leur dire que Jurrassic world n’est vraiment pas un documentaire animalier...

 

Photo credit: Jurassic Park via photopin (license)