Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour

Quand les scientifiques se penchent sur la gueule de bois !

Quand les scientifiques se penchent sur la gueule de bois !

J'AIME PAS LES SCIENCES

L’actu est train de buzzer : des chercheurs auraient trouvé un remède datant de 1900 ans contre la gueule de bois ! Le tout écrit sur un papyrus de l’Égypte antique.

Tout y est pour faire le buzz : le lieu, la rareté et surtout le sujet indémodable. Et bingo, l’actu est reprise en boucle, du Monde.fr au Huffington Post en passant par Kombini. Sauf que…
Intéressé par un tel remède depuis des années, j’ai lu les contenus dans le détail. Cela fait plus de 100 ans que des chercheurs et traducteurs travaillent sur 500.000 papiers retrouvés à Oxyrhynque, une ville égyptienne rendue célèbre pour ces papyrus, qui contiennent aussi bien des textes littéraires que des lettres, des contrats ou des testaments. A l’occasion de la publication d’une nouvelle série de traduction, notre remède contre la gueule de bois a fait son apparition.  



LeMonde, en citant le site Livescience.com, tente un "On ne sait pas pour autant si le remède était efficace". Sans blague, des siècles que l’on cherche comment éviter cette gueule de bois et ce remède ne serait pas parvenu à nous ?
Les Égyptiens utilisaient alors le laurier d’Alexandrie. Avec le nom latin, que la presse n’a pas manqué de citer, ça fait plus sérieux : Danae racemosa. Bref, le laurier qu’on remettait aux athlètes…
On nous indique que ce laurier devait être porté autour du cou. C’est Sciences et Avenir qui nous livre tous les « détails » de ce remède miracle en interrogeant Henry Benjamin (l’un des auteurs de la traduction) du département grec et latin de l’Université College à Londres : "L’utilisation d’amulettes y est recommandée. Le patient doit porter un collier de feuilles, mais il devait aussi porter sur eux des mots magiques écrits sur le papyrus".

Du laurier, même pas mâché, même pas transformé en tisane, sur lequel on griffonne !!! Pas mieux que les conseils du café salé pour vomir, ou encore ce verre d’alcool qu’on est censé boire un lendemain de cuite le crâne encore en vrac…

 

Photo credit: Serious Hangover via photopin (license)